VITALIC (DJ set) + APPLESCAL @L'ENVERS CLUB22 avril

Après Rennes et Paris c’est à Nancy de découvrir OX. Succédant à l’Ubu et au Zig Zag, l’Envers Club, a ouvert vendredi 22 avril ses portes à l’installation lumineuse née de la rencontre entre l’inspiration de l’artiste Romain Tardy et l’action de mécénat d’Absolut Company Creation pour une nuit en immersion totale dans la musique et la lumière. Une nouvelle occasion pour OX de démontrer sa capacité à donner une dimension supplémentaire à la musique et au mix des meilleurs DJ’s. 


Après Rennes et Paris c’est à Nancy de découvrir OX. Succédant à l’Ubu et au Zig Zag, l’Envers Club, a ouvert vendredi 22 avril ses portes à l’installation lumineuse née de la rencontre entre l’inspiration de l’artiste Romain Tardy et l’action de mécénat d’Absolut Company Creation pour une nuit en immersion totale dans la musique et la lumière. Une nouvelle occasion pour OX de démontrer sa capacité à donner une dimension supplémentaire à la musique et au mix des meilleurs DJ’s. 

Dès ses premiers pas dans la salle, le public semble déjà conquis. La configuration originale du club avec sa cave voûtée, étroite et très étendue en longueur, confère à l’installation un positionnement mystérieux et idéal. Telle une lumière au bout du tunnel, OX accueille les yeux instantanément ébahis du public venu en très grand nombre pour cette réunion au sommet de la musique électronique. Le tout jeune Néerlandais Applescal, l’un des principaux espoirs de la techno européenne, et celui qui a révolutionné le son électro avec son Poney EP de 2001, Pascal Arbez, alias Vitalic. 

C’est d’abord à Applescal de prendre d’assaut l’engin pour réveiller la bête et ses bras de lumière. Le fameux système d’enceintes Funktion-One, spécialement installé pour l’évènement, collabore parfaitement avec OX et ses LEDs qui ne cessent de tracer de nouveau visuel pour saisir l’audience. Le jeune hollandais, emporte la foule avec beaucoup de maîtrise et de talent dans un set à la fois deep et énergique, qui confirme tous les espoirs qu’on place en lui. 

Le parrain technoïde de la scène french touch seconde génération arrive sur scène sur les coups de deux heures et demies sous les acclamations d’une foule compacte. Voir un DJ set de Vitalic en 2016 permet d’éveiller quelques-unes de nos plus belles madeleines de Proust musicales : les tubes comme « Poison Lips » ou « Second Lives » s’enchaînent et la quasi-totalité des projets de Pascal Arbez, de OK Cowboy à Rave Age, passent dans les savants calculs d’OX qui les traduit merveilleusement en lumière. A croire que plus la musique est bonne, plus l’installation rayonne divinement en direction des silhouettes qui ondulent et se déchaînent sur le dancefloor avec énergie redoublé. Vitalic, en plein enregistrement d’un quatrième album qui devrait sortir à la fin 2016, distille avec implication un set précis et puissant clôturé avec ingéniosité par une version remixée de l’un des grands classiques de la musique disco, le « Funkytown » des Lipps Inc. De quoi assurer une fin de soirée où les sourires se lisent sur les visages.


Ces deux-là vont se retrouver pour deux autres dates avec OX et The Absolut Company Creation, les 13 et 15 mai prochain à La Sirène de La Rochelle et à La Belle Électrique à Grenoble. On a hâte.

Auteur : Valentin Cassuto

ok